Site Overlay

Ce qu’il faut savoir sur le cassis de Dijon

Le cassis de Dijon procure des avantages considérables à chaque utilisation. Il peut être traité pour réaliser de nombreux produits. Vous en saurez plus sur le cassis de Dijon à travers les lignes suivantes.

Le cassis de Dijon et son indication géographique

Il faut noter que l’IG (indication géographique) est indispensable pour garantir la qualité du cassis. Pour cela, le cassis de Dijon a obtenu la validation en 2013. Cela implique que le produit doit répondre correctement à la définition légale de la crème de cassis. Celle-ci doit afficher une quantité minimum de 400 g de sucre par litre. Pour le degré d’alcool, il ne doit pas dépasser un taux de 15 %. En outre, la mise en place d’un cahier des charges est indispensable pour la fabrication d’une crème de cassis de Dijon.

La crème de Cassis de Dijon en particulier

Dans la majorité des cas, la réalisation de la crème de cassis de Dijon se fait par macération de baies de cassis. Toutefois, la récolte de celles-ci dépend de l’indication géographique de la zone de récolte. Il faut aussi prendre en compte la variété du cassis à utiliser pour réaliser la crème. Le « noir de Bourgogne » peut par exemple vous garantir un arôme appétissant. En tout cas, une crème de cassis de Dijon de bonne qualité peut avoir une teneur en alcool de 15 à 20 %. Cela vous laisse un large choix sur ce dont vous avez besoin.

Base de fabrication du cassis de Dijon

Dans la majorité des cas, la réalisation du cassis de Dijon doit se préparer à l’intérieur de la commune. Le processus de fabrication se fait aussi par macération des baies de cassis dans la bonne quantité d’alcool. Mis à part cela, la quantité de cassis dans le produit fini ne doit pas être inférieure à 200 g/L. Concernant les baies de cassis, le taux minimum est de 25 %.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *